Site Internet d'Erwan Le Saout




Publications - Abstracts

Retour aux articles

  • Ø" Liquidity at Risk on the French Stock Market "
    Finance Letters, in press, 2006.

    Conventional Value at Risk models lack of a treatment of liquidity risk. Neglecting liquidity risk leads to an underestimation of overall risk and misapplication of capital for the safety of financial institutions. The standard Value at Risk model assumes that any quantity of securities can be traded without influencing market prices. In reality, most markets are less than perfectly liquid. Recent financial turbulences, as the collapse of LCTM, proved that liquidity is a significant risk for market players. The main aim of this article is to demonstrate the importance of the liquidity risk component in financial markets applying the Liquidity Adjusted Value at Risk model provided by Bangia, Diebold, Schuermann and Stroughair (1999) on the French stocks market. Our results indicate that the exogenous liquidity risk may represent more than a half of market risk for illiquid stocks.

  • Ø" Finance et développement durable "
    Euro-Mediterranean Economics and Finance Review, n°4, P. 169-204, september 2006.

    Cet article a pour objet d’effectuer une synthèse des recherches sur l’intégration de la notion du développement durable en finance. En effet, depuis le milieu des années quatre-vingt-dix sous l’impulsion de l’Organisation des Nations Unies et de divers Organismes Non Gouvernementaux, le développement durable a connu un essor sans précédent qui affecte de nombreux milieux. Cette synthèse s’organise autour de quatre thèmes : la responsabilité sociétale des entreprises, l’investissement socialement responsable, la communication extra-financière et la notation sociale.

  • Ø" La performance des indices socialement responsables : mirage ou réalité ? " (coll. avec J. Le Maux)
    Revue Sciences de Gestion, n°44, p. 51-79, 2004.

    Les fonds axés sur des valeurs sociales, éthiques ou encore environnementales ont vu leur encours considérablement augmenter au cours de ces dernières années. Investissement de niche il y a encore peu, l’investissement socialement responsable occupe désormais une place à part entière sur les marchés financiers. Cet article a pour objet d’étudier la performance des indices socialement responsables. Nous montrons que leur performance n’a rien à envier aux indices traditionnels. Plusieurs pistes d’explication de l’absence d’une « décote sociale », que l’on était en droit d’attendre, sont proposées.

  • Ø" Indice, Mon Bel Indice : Dis-Moi Qui Est Le Plus Performant - Le cas des indices éthiques "
    < I>Banque et Marchés, n°74, p.24-31, janvier 2005.

    Cet article se situe dans le prolongement de l’article de Le Maux et Le Saout (2003) où les auteurs concluent à l’absence de différences significatives de performance des indices éthiques par rapport aux indices généraux. Ce résultat est quelque peu contre intuitif. En effet comme l’indique la théorie moderne de portefeuille, la moindre diversification devrait conduire à une sous-performance. Devant ce résultat quelque peu surprenant, Le Maux et Le Saout (2003) suggèrent plusieurs tentatives d’explications. Les auteurs pensent notamment qu’un biais de performance peut être masqué par une méthodologie différente de calcul des indices. L’objet de cet article consiste justement à reconstruire les indices éthiques selon une méthodologie identique et à valider ou non les différences de performances des indices éthiques.

  • Ø" Le passage au flottant de l'indice CAC40: une réforme insuffisante? ", (coll. avec A. Fontenla)
    La revue du financier, n°148, p. 17-32, décembre 2004.

    Cet article a pour objet de constater que l’indice CAC40, à l’instar des autres indices nationaux, ne constitue pas un bon benchmark pour la gestion indicielle quelle que soit la méthode de calcul retenue en raison notamment de la législation sur la gestion collective qui limite l’exposition. Dans le cas du CAC40, la modification de la méthodologie de calcul, contre toute attente, amplifie certains phénomènes de surpondération au sein de l’indice français. A terme les gérants devraient proposer des fonds essentiellement indexés sur des indices ayant un univers d’investissement plus large. Les indices européens constituent une première réponse à cette demande.

  • Ø" The Performance of Sustainability Indexes"(coll. avec J. Le Maux)
    Quaterly Journal of Finance, vol 18, p. 737-750, april-may 2004.

    Recent years have seen a very important growth in Socially Responsible Investment” over the world. Socially Responsible Investment is no more a niche. The aim of this paper is to analyse the performance of sustainability indexes. We show that Socially Responsible Investment does not under-perform the market. We propose some explanations of the apparent absence of social cost in investing in Socially Responsible Investment.

  • Ø" Intégration du risque de liquidité dans les modèles de valeurs en risque "
    Banque et Marchés, n°61, p. 15-25, novembre 2002.

    L'objet principal de cet article est de mettre en relief la présence du risque de liquidité sur le Règlement Mensuel. Après avoir effectué une revue de la littérature traitant du risque de liquidité, souvent oublié par les modèles d'évaluation des risques de marché, nous mettons en oeuvre le modèle de Value at Risk ajustée par le risque de liquidité proposé par Bangia, Diebold, Schuermann et Stroughair (1999). Nous concluons par une décomposition du risque de liquidité en un risque exogène de marché et un risque endogène lié à la taille de la position de l'investisseur. Ces résultats signalent un risque de liquidité (endogène et exogène) parfois aussi important que le risque de cours.

  • Ø" Le chartisme et l’évolution des cours d’actions "
    La Tribune, Mars 2001.

    Cet article a pour objet de rappeler les fondements de l'analyse technique et de signifier que celle-ci ne remet pas en cause l'hypothèse d'efficience des marchés.

  • Ø" Un Indice de Liquidité Multidimensionnel "
    Banque et Marchés, n°41, p. 33-40, juillet 1999.

    L’objet principal de cet article est de présenter un nouvel indice synthétique de liquidité. L’originalité de notre mesure est de prendre en compte les trois composantes de la liquidité : volume, temps et prix. Nous montrons tout d’abord que notre indice, VTP, fournit une bonne représentation de ce qu’est réellement la liquidité, au vu des estimations effectuées à partir des mesures habituelles. Par la suite, nous constatons que lors du mini-krach boursier d’octobre 1997, la liquidité augmente selon VTP mais diminue si nous utilisons les mesures habituelles. Nous expliquons cette différence par une mauvaise prise en compte des dimensions activité et déviation de cours.

  • Ø" Le Dénouement des Contrats à Terme : Analyse d'une Séance Particulière sur le Règlement Mensuel "
    Banque et Marchés n°38, p. 15-19, janvier 1999.

    L’objet principal de cet article est d’analyser le comportement des actions figurant dans l’indice CAC40 lors de la séance d’arrivée à échéance des contrats à terme sur indice. L’étude empirique effectuée sur le Règlement Mensuel nous permet de constater une augmentation du nombre de transactions concernant uniquement les valeurs composant l’indice phare de la Bourse de Paris durant cette séance particulière. Plus précisément, cet accroissement anormal de l’activité boursière ne se produit que durant la période de calcul de l’indice de compensation. Cette anomalie saisonnière est aussi vérifiée en termes de volatilité ; les résultats concernant la rentabilité vont également dans ce sens.